L’été 2018 : la saison des éclipses

27 Juil L’été 2018 : la saison des éclipses

Trois éclipses marquent cet été 2018 intensifiant la signification des Nouvelles Lunes du 12 juillet et du 11 août (éclipses partielles de Soleil que nous ne pourrons pas observer ici en Europe) et de la Pleine Lune du 27 juillet (éclipse totale de Lune à laquelle nous aurons le plaisir d’assister).

Le moins que l’on puisse dire c’est que cette saison d’éclipses sera marquée par une intensité particulière.  Opposée à Pluton pour l’une, conjointe à Mars pour l’autre, au carré de Jupiter et en quinconce à Pluton pour la dernière, les phases lunaires nous mettent à l’épreuve. Il nous sera difficile de ne pas ressentir le changement à l’œuvre dans l’un ou l’autre domaine de notre vie… et difficile aussi de le gérer en toute harmonie et sans impatience.

Car cet été astrologique est tout entier baigné par la rétrogradation de la planète Mars (l’énergie) sur les premiers degrés du Verseau. Une énergie souterraine et puissante est à l’œuvre mais elle prépare, elle s’interroge, elle ne réalise pas (encore). Et c’est ce que nous devons comprendre, même si le besoin d’agir nous rend impatient (carré d’Uranus présent tout l’été aussi).

La Nouvelle Lune du 12 juillet

Le 12 juillet 2018, la Nouvelle Lune en Cancer a mis en lumière le besoin d’un changement intérieur radical pour toutes les personnes possédant une planète ou un point significatif situé entre le 15° et le 25° degré des signes du Cancer, du Capricorne, de la Balance et du Bélier (signes cardinaux).

Il s’agit ici d’un travail de longue haleine. C’est à la structure même de la planète ou du domaine concerné que Pluton (le pouvoir) opposé à la Nouvelle Lune, adresse un message pressant : quittez votre zone de confort, identifiez vos peurs et lâchez prise par rapport à tout ce qui vous sclérose pour retrouver votre authenticité. Oui, ce besoin d’une restructuration profonde s’accompagne parfois de renoncements et d’angoisse… car il s’agit ici de renaître à soi-même, de reconstruire sur des cendres parfois.

La Pleine Lune du 27 juillet

Le 27 juillet, c’est au tour de la Lune d’être éclipsée, lors de la Pleine Lune qui se forme sur le 4e degré des signes du Verseau et du Lion.

Une Pleine Lune représente toujours un pic émotionnel pour celui ou celle qui est particulièrement concerné. En étroite conjonction avec ce Mars rétrograde (l’action), au carré d’Uranus (l’impatience), en plus d’être éclipsée, la lune du 27 juillet pourrait se révéler très remuante, voire explosive pour les personnes possédant au natal une planète ou un angle significatif situé dans le premier décan des signes fixes (Verseau et Lion naturellement mais aussi Taureau et Scorpion).

Essayez de prendre de la distance face à l’envie tout envoyer promener ou d’agir agressivement sur une impulsion. Durant quelques semaines encore, le ciel vous demande de réfléchir encore à ce que vous voulez faire, à votre stratégie et à vos moyens d’action. Progressivement, à la rentrée, les feux passeront au vert et vous serez bien plus efficaces et sûrs de vous.

La Nouvelle Lune du 11 août

Dernière étape, la Nouvelle Lune du 11 août, en Lion, intensifie la réflexion et le besoin de communiquer chez celles et ceux qui possèdent au natal une planète ou un point important situé entre le 13e et le 21e degré des signes fixes (Lion, Verseau, Scorpion et Taureau).

Mercure (l’intellect, la communication) est en conjonction étroite avec cette Nouvelle Lune. Les idées fusent, le cerveau tourne à plein régime. Mais voilà, Mercure est également, tout comme Mars, en rétrogradation durant le mois d’août. Et nous voici priés de réfléchir encore et toujours, de peaufiner nos plans, d’effectuer un retour sur nous-mêmes afin d’évaluer le bien-fondé et la structure même de nos idées.

La tâche est rendue difficile par un carré de Jupiter à cette nouvelle Lune qui, certes, nous rend optimiste mais nous pousse aussi à voir trop grand, à négliger les détails et, bien sûr, à manquer de patience. N’oublions pas que Mars, même s’il n’est pas en aspect de la Lune à cette date, est toujours rétrograde !

Le quinconce du Soleil à Pluton nous avertit également que tout moyen illicite, abus de pouvoir, manipulation ou tentative de contrôle de l’autre se paiera tôt ou tard.

 

En résumé, peu d’entre nous échapperont cet été à une nécessaire réflexion sur nos moyens d’action, qu’ils soient intellectuels ou énergétiques. Ce pourrait être vécu de manière très frustrante par beaucoup car le besoin de changement, le besoin « d’être autrement » dans l’un ou l’autre secteur de notre vie se reflète de manière claire dans le ciel de l’été.

Mais après tout, la saison estivale, sa chaleur (voire sa torpeur au moment où j’écris ces lignes) et son invitation au farniente est probablement la meilleure saison pour effectuer un retour sur soi, peaufiner ses plans, évaluer les moyens dont on dispose, de façon à épouser harmonieusement la mécanique céleste qui reprendra son mouvement vers l’avant dès la rentrée.

No Comments

Post A Comment